Boulot

Trop d’idées? Voici 5 étapes pour vous aider à avancer!

Le beau temps arrive. Pour plusieurs d’entre nous, c’est le moment où notre cerveau se met en mode «Ébullition». Les idées se bousculent dans notre esprit. Impossible de faire le vide. Sous le point de l’excitation, nous ne pouvons penser à autre chose. Nous nous mettons alors à gribouiller nos idées ici et là pour nous libérer l’esprit. Sauf que… dès qu’une idée sort, une autre prend sa place. Ce sont des idées à la chaîne. Bien sûr, il est impossible de toutes les réaliser en même temps. Il faut choisir. Quand notre choix est fait, les idées pour ce nouveau projet se multiplient. C’est ici que j’interviens aujourd’hui. Vous êtes si enthousiaste que vous perdez tous vos moyens. Par où commencer ? Voici 5 étapes pour vous permettre de vous libérer l’esprit.

1. Jeter les idées sur papier

Première étape qui semble pourtant être une évidence : mettre ses idées sur papier. J’insiste, sur papier. Vous pouvez être 100 % techno dans la journée, mais au moment d’organiser vos idées, rien ne vaut une feuille blanche et un crayon. Pourquoi ? Tout simplement parce que la feuille blanche est libre de toutes contraintes. Vous n’avez pas à respecter des cases, des listes, etc. Vous organisez vos idées comme vous le voulez.

Vous mettez TOUT ! Des idées générales aux moindres petites idées précises. L’idée, à cette première étape, est de vider votre tête. Recommencez cette étape, temps et aussi longtemps que vous aurez des idées. Alors, attention ! Vous pourriez y passer quelques journées. Gardez votre feuille proche au cas où une nouvelle idée se pointerait.

2. Classer

Quand vous sentez que vous avez extrait tout le «jus» de votre cerveau, c’est le temps de passer à l’étape du classement. Pour ceux d’entre nous qui ne sont pas très organisés au quotidien, cette étape peut avoir l’air d’une montagne. En fait, le plus difficile est de penser à toutes les petites cases de votre classeur : rédaction, budget, promotion, réseaux sociaux, etc.

Pour vous aider, utilisez un code de couleurs. Regardez votre feuille (qui n’est plus blanche) et sortez vos surligneurs. Vous vous rappelez au secondaire quand on avait un code de couleur pour identifier les sujets, verbes, compléments, etc. ? Je vous invite à faire la même chose ici. Le jaune pour la rédaction, le rose pour le budget, le bleu pour la promotion, le vert pour les collaborations, etc.

Après avoir fait du coloriage (on s’entend !), organisez vos idées à votre image. Vous pourriez par exemple réécrire vos idées dans un tableau ou dans une carte d’idées.

Petit truc : n’utilisez pas votre code de couleurs pour marquer l’importance des idées. Vous perdrez une vue d’ensemble en voyant seulement les éléments urgents.

3. Regrouper

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble de vos idées, c’est le temps de les regrouper. Posez-vous les questions suivantes.

  • Certaines idées se ressemblent-elles ? Il faut les regrouper et garder le meilleur de chacune d’elles.
  • Certaines idées se contredisent-elles ? Il faut choisir celles qui vous semblent les plus pertinentes pour votre projet.
  • Certaines idées empêchent-elles la réalisation d’autres idées ? Il faut faire le ménage ! Rien n’est impossible. Alors, on élimine les idées qui nous bloquent.
  • Certaines idées me demandent-elles de faire appel à de l’aide ?

4. Se mettre des échéances

Je sais, il peut être difficile de se mettre des échéances… Surtout s’il s’agit d’un projet personnel. Certaines personnes sont même allergiques aux échéances, pourtant, elles ont leurs bienfaits. Elles peuvent vous garder motivé et vous aider à garder du temps pour réaliser votre projet.

Selon votre emploi du temps et votre motivation, vous pouvez même rendre votre échéancier public. Vous pouvez le partager avec des gens de votre entourage, ou des gens de votre industrie.

Créez un rendez-vous avec votre projet et utilisez toutes vos bonnes idées !

5. Foncer !

Je sais qu’il peut être difficile de croire en la pertinence de notre idée. En fait, n’est-ce pas la nature même d’une idée ? Sur le coup, elle a l’air géniale et plus nous la travaillons, plus elle perd de son lustre. Est-elle si incroyable que ça ? Oui ! Elle l’est ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle vous allume. Combinez à votre personnalité unique, une idée pourra rejoindre plusieurs personnes.

C’est maintenant le temps d’arrêter de vous poser des questions. Foncez. Et parlez-nous de l’évolution de votre projet dans les commentaires ci-dessous.

 

Je vous donne rendez-vous en juin pour le lancement de mon cours gratuit 11 JOURS POUR DÉFINIR MON PROJET ÉDITORIAL. Vous aurez tous les outils pour planifier les différentes facettes de votre projet. Vous n’avez pas un projet éditorial ? Ce n’est pas grave. Vous pourrez adapter les outils que je vous proposerai.

Surveillez le lancement de la page pour le cours gratuit.

You Might Also Like

Previous Story
Next Story

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.