Browsing Tag

Planification

Projet édito // Autoédition

Quoi planifier pour mon projet d’autoédition ?

En autoédition, il y a beaucoup à penser. En dehors de son livre, il ne faut pas oublier tout l’aspect administratif (ISBN, dépôt légal, etc.), la promotion et la vente. C’est pourquoi la planification est essentielle… pour ne pas en perdre des bouts. Planifier, c’est se donner une vue d’ensemble de son projet pour :

  • prévoir les prochaines étapes ;
  • élaborer un plan de promotion et de distribution avant la sortie du livre ;
  • voir venir les problèmes, par exemple les retards.

Dans cet article, je vous propose de regarder quoi planifier dans votre projet.

La production de votre livre

Dès que vous approchez de la fin de la rédaction, vous pouvez commencer à planifier la production de votre livre. Vous pouvez demander des soumissions aux personnes avec qui vous aimeriez travailler. Vous pouvez également leur demander leurs disponibilités pour avoir une meilleure idée du moment où ils pourront travailler sur votre projet.

La planification à cette étape vous permet de coordonner le travail des membres de votre équipe. Et surtout, vous ne pouvez pas les mettre « back à back ». Vous devez vous donner du temps. Par exemple, si vous voulez prévoir les étapes de révision et de mise en page, il faudra :

  • demander une date de livraison approximative à votre réviseur ;
  • vous garder un petit coussin en cas de retard ;
  • garder du temps pour votre validation ;
  • garder un autre petit coussin si vous avez des questions pour le réviseur.

Tout cela, avant la prochaine étape.

Vous devez être réaliste. Si vous travaillez à temps plein, que vous avez des enfants, que vous avez d’autres engagements, etc., aurez-vous vraiment le temps de valider la révision de votre livre en une semaine ?

Donc, faites l’exercice pour chaque étape (lecture professionnelle, révision, graphisme, infographie) et vous aurez une date approximative pour prévoir l’impression de votre livre.

La date de parution de votre livre

Qu’est-ce que la date de parution de votre livre ? Il s’agit de la date à laquelle il est prêt pour la vente. Prévoir la parution de son livre permet d’annoncer quand il sera réellement en vente.

Il faut donc calculer le temps d’impression ainsi qu’un petit coussin pour évaluer la date de parution.

La date de lancement de votre livre

Si vous décidez d’organiser un lancement pour votre livre, vous devez connaître sa date de parution. Après tout, vous voulez en avoir des copies à vendre lors du lancement. Vous calculerez donc un coussin entre la date de parution et le lancement du livre. Vous aurez également besoin de planifier la réservation de la salle, du traiteur, de la musique, les personnes qui vous aideront, etc.

La promotion

Pour moi, c’est un des points essentiels de la planification. Sans votre planification des étapes précédente, vous ne pourrez pas planifier votre promotion. Vous devez planifier pour savoir :

  • quand commencer à parler de votre livre ;
  • quand faire une prévente (si vous le souhaitez) ;
  • à quels événements vous voudrez participer pour vendre votre livre ;
  • quand organiser un tirage (si vous le souhaitez) ;
  • où vous voudrez vendre votre livre ;
  • etc.

Et je vous donne indice, ça ne se planifie pas au moment que vous avez le livre dans vos mains. Il sera trop tard.

La planification est un moyen de professionnaliser votre aventure d’autoédition. Vous savez où vous allez et comment vous y allez. Vous savez ce que vous voulez et surtout, vous montrez que vous abordez votre livre comme un produit à vendre et à diffuser auprès de ses lecteurs potentiels.

 

Pour savoir quoi planifier à chaque étape, téléchargez la checklist «Mon projet d’autoédition en 11 étapes». 

Projet édito // Autoédition

3 questions à te poser pendant les Fêtes pour passer à l’action en 2018

Dans le temps des Fêtes, on est bousculé par le temps… justement ! Les partys et les soupers s’enchaînent. Les journées filent et au final, les Fêtes se terminent sans avoir pu prendre du temps pour soi. De plus en plus de personnes souhaitent prendre du temps pour faire le bilan de l’année et prévoir l’année suivante. Si ça vous arrive, vous vous dites sûrement PAR OÙ COMMENCER ? Voici 3 questions à te poser pour passer à l’action en 2018… avant même de planifier ton projet !

Pourquoi je veux écrire un livre et le publier ?

C’est souvent un feeling, une inspiration. Alors, prends le temps de mettre des mots sur ce sentiment. Tu pourras mettre le doigt sur ce qui t’allume vraiment dans ce projet.

C’est un projet qui te demandera beaucoup de volonté et d’énergie. En cas de moments de doute, tu pourras revenir au POURQUOI. Demande-toi pourquoi tu veux écrire et pourquoi tu veux être publié. Après tout, il est possible d’écrire sans être publié. Tu pourrais aussi te demander pourquoi tu veux être lu ?

Pourquoi je veux être publié par un éditeur ? Pourquoi je suis tentée par l’autoédition ?

Il n’y a pas un choix meilleur que d’autres, mais ils n’engagent pas les mêmes décisions et la même planification. Même chose si vous choisissez l’édition à compte d’auteur.

Intéressé par les types d’édition ?
Je redonnerai le webinaire gratuit «Les types d’édition» fin janvier 2018 ou début février 2018. Suis la page Facebook pour en savoir davantage !

Les raisons te semblent sûrement évidentes, par exemple l’argent. Pourtant, en détaillant toutes les raisons, tu te sentiras plus en paix avec ton choix.

Je suis prêt à _____ %. Qu’est-ce qu’il me manque pour passer à l’action ?

Savoir ce qui nous empêche d’avancer est important. Tu pourras ensuite trouver la solution pour aller de l’avant. Ce qui te manque peut prendre plusieurs formes : les ressources financières et matérielles, la peur, le soutien familial, etc. Prends le temps des Fêtes pour assumer qui tu es et de te sentir complètement confortable dans ton projet.

Quelles sont les solutions ? Maintenant que tu connais ce qui te ralentit, il faut trouver des solutions. Écris tes solutions à la première personne pour bien te les approprier. Tu prendras ainsi le contrôle sur ce qui te manque. Sois vraie. Dis-toi ce qui te fait peur dans ces solutions. Puis, prends ton courage à deux mains et mets en pratique la solution choisie. Tu dois foncer pour te réaliser. Pour ça, il faut vaincre ses peurs et surmonter les obstacles.

Maintenant que tu connais bien ta situation face à ton projet d’édition, tu peux commencer à planifier.

Tu peux commencer avec le cours gratuit… ici !

Dans les prochaines semaines, nous aborderons janvier sous le thème de la planification et des objectifs.

Projet édito // Autoédition

5 pièges à éviter pour se rapprocher de ton rêve de publication en 2018

Début décembre. L’heure est au bilan. Avez-vous eu une belle année en général ? Comment sont votre santé, et celle de vos proches ? De quoi êtes-vous le plus fières ? Qui dans votre entourage vous a impressionné cette année et pourquoi ?

Où en est votre rêve de publication ?

Facile de mettre nos projets en veilleuse pour s’occuper de nos proches par exemple. Il n’y a aucune gêne à avoir, vous n’êtes pas la seule à avoir bousculé vos plans pour faire de la place à la famille, aux amis, au travail, etc.

Toutes sortes de choses peuvent nous amener à repousser votre rêve de publication. En voici quelques-uns accompagnés des conseils pour éviter que ça se reproduise en 2018.

1. Du mal à organiser le contenu.

Vous avez une idée, mais vous êtes incapables de bâtir un plan qui tient la route ? Prenez le temps de mettre toutes vos idées sur papier. Supprimez celles qui ne sont pas directement en lien avec votre sujet pour éviter de vous éparpiller. Puis, éliminez les idées qui ne s’adressent pas è votre lecteur cible. N’oubliez pas de demander du feedback à une personne objective.

2. Syndrome de l’imposteur.

Pas un auteur ? Pas un éditeur ? Certains diront que ce n’est pas tout le monde qui peut être auteur et, encore moins, éditeur. C’est sûrement vrai, mais c’est impossible de le savoir sans l’avoir essayé. Prenez votre courage et notez toutes vos questions et vos inquiétudes. Pour répondre à vos questions, faites une recherche et demandez des conseils à un professionnel. Pour les inquiétudes, il faut les connaître pour les surmonter. Après avoir discuté avec un professionnel, vous pourrez réduire vos craintes.

3. Ne pas savoir par où commencer.

Pas d’excuses. Commencez par suivre mon cours gratuit «Définir mon projet éditorial» pour en savoir plus sur les étapes en autoédition.

Si vous souhaitez un accompagnement plus personnalisé, je bâtis un accompagnement de lancement. Écrivez-moi pour savoir comment je peux vous aider : info@mariemichelemartel.ca.

4. L’argent.

L’argent est un obstacle à beaucoup de choses. Prenez le temps de planifier votre projet, de demander des estimations, etc. Bâtissez-vous un budget. C’est avec des pratiques professionnelles que vous démontrerez votre leadership, vos compétences et votre désir de bien faire les choses. Encore là, dans mon cours gratuit, vous aurez les bases pour bâtir votre budget.

5. Le manque de temps.

J’adore celle-ci. J’y pense moi-même régulièrement, mais ma devise ou mon mantra est «Une chose à la fois». Alors, si vous manquez de temps aujourd’hui, vous vous éloignez un peu plus de votre rêve.

 

En 2018, fini la procrastination, bonjour le rêve !