Browsing Tag

Écrire un livre

Écriture, Entrepreneur

Écrire un livre pour capter l’attention de ton client

Écrire un livre n’est pas une mince tâche. Quand l’envie nous prendre de rassembler nos connaissances et de partager notre expertise dans un livre, on en ajoute une couche sur notre liste de choses à faire. Même si le projet est excitant, il demande beaucoup de temps et d’investissement pour peu de résultats rapidement. Et pourtant, on est conscient que l’on pourrait grandement aider nos clients potentiels avec ce livre et assurément capter leur attention.

Depuis que nous sommes multiécrans et multitout (applications, plateformes, fenêtres sur notre navigateur, etc.), notre attention est dissipée. Devant un écran, il est difficile de garder notre concentration sur une chose 5, 10 ou 15 minutes. Par exemple, il est difficile de lire un article de blogue de 1000 mots de A à Z sans être déconcentré par quelque chose. Évidemment, je parle de contenu texte. Quand on parle de vidéos, on est capable de garder le focus (un peu) plus longtemps. Qui n’a pas déjà fait autre chose en écoutant une série sur Netflix ?

Alors, qu’en est-il de tes publications sur les médias sociaux ? Combien de temps ton client accorde-t-il à tes publications dans son fil d’actualité ? Entre les autres publications, les publicités, les notifications, les jeux, etc., son attention pour ta publication doit se compter en quelques secondes.

Après tout, les médias sociaux t’offrent un espace de rencontre et (espérons-le) d’interaction avec tes clients potentiels et actuels.

En bonus, les médias sociaux « t’offrent » :
– un algorithme qui empêche la majorité de tes abonnés de voir tes publications ;
– un environnement propice aux distractions (publications, notifications, etc.) ;
– un espace limité pour t’exprimer et quelques lignes seulement pour attirer l’attention de ton client avant de cliquer sur Lire la suite.

Comment peux-tu tisser rapidement une relation de confiance avec un client qui te voit quelques secondes ici et là ?

Écrire un livre pour capter l’attention de ton lecteur plusieurs minutes par jour.

Soyons francs.

Écrire un livre demande du temps.

Publier un livre demande du temps et de l’argent.

Voir les résultats demande de la patience.

Donc, tu ne verras (sûrement) pas de résultats immédiatement après l’annonce de la parution de ton livre. Et c’est normal.

Et je comprends que ça peut te décourager.

Pourtant, c’est un investissement qui se fera sentir à long terme.

Quand un lecteur s’assoit avec un livre, que ce soit un livre papier ou un ebook, il est seul avec le texte. Il est en tête à tête avec l’histoire, le contenu, l’auteur. Et il faut avouer que c’est plus difficile de se laisser distraire par des onglets ou d’autres notifications dans un livre.

Et c’est en créant ce tête-à-tête que tu pourras tisser des liens de confiance avec tes clients potentiels. Certains d’entre eux ont besoin d’en apprendre beaucoup sur un entrepreneur avant de faire affaire avec lui. En te lisant sur un plus long texte, ils pourront mieux te connaître. Ils pourront comprendre ton expertise.

En publiant ton livre, tu créeras un espace intime pour pouvoir échanger avec ton client. Tu auras une conversation personnelle. Tu l’aideras à un moment où il en aura besoin.

 

Entrepreneur, rédaction

Écrire un ebook gratuit pour ses clients

Au moment d’écrire cet article, j’ai publié mon premier ebook gratuit il y a une semaine. Et j’avais envie de vous dire pourquoi je crois que le ebook est une belle opportunité pour les entrepreneurs. Si vous n’êtes pas entrepreneur, ne fermez pas la page trop vite. Un auteur autoédité devient un entrepreneur. Donc, soyez à l’écoute. Dans cet article, je vous propose de regarder ce qu’est un ebook et pourquoi je trouve qu’il s’agit d’un beau cadeau gratuit pour vos clients.

Qu’entend-t-on par « ebook » ?

Personnellement, je trouve que le terme « ebook » est surutilisé. Un ebook n’est pas seulement un paquet de pages mis bout à bout. Au contraire, le ebook doit respecter les codes de base d’un livre. Après tout, à la base, un ebook est un livre numérique.

Un ebook est composé d’une couverture, incluant les informations nécessaires (titres, auteur, etc.), et de plusieurs pages de contenu. Généralement, un ebook gratuit fait autour de 15 pages. Je note ici 15 pages de contenu. Pas 15 pages de texte très aéré. Si vous aviez un livre entre les mains, vous seriez sûrement insultés qu’il n’y ait que 5-6 phrases par page.

La plus-value d’un ebook, c’est son contenu. Je vous en parle plus loin.

En lisant ceci, vous pensez peut-être que vous ne pourrez pas préparer un ebook sans faire appel à un graphiste. C’est faux. Un ebook peut se faire dans Word. Il faut seulement vous assurer de faire une mise en page uniforme : le texte doit toujours être dans la même typo, les titres sont plus gros que le texte courant, etc. (Parenthèses. S’il y a plusieurs niveaux de titre, svp, assurez-vous qu’ils sont de tailles différentes pour montrer la hiérarchie de l’information.) Vous en faites un PDF et hop ! Vous pouvez même faire votre couverture dans Canva.

Vous êtes un auteur autoédité ? Vous pouvez faire un petit ebook en utilisant les premières pages de votre livre. En offrant les premières pages de votre livre, vous permettez au lecteur de vous découvrir et de vouloir lire tout votre livre.

Le ebook offre une vraie plus-value.

Le ebook est l’occasion d’offrir beaucoup de contenu gratuit à votre client potentiel. Contrairement à une publication Facebook ou une photo sur Instagram, vous pourrez prendre le temps de détailler vos propos. Vous offrez donc du contenu qui a une véritable valeur. À la fin de sa lecture, le lecteur devrait se dire qu’il a de véritables trucs à mettre de l’avant.

Le ebook vous permet de montrer votre expertise.

Comme le ebook comprend plusieurs pages, c’est le moment de montrer votre expertise. Fournissez du contenu exclusif en montrant que vous maîtrisez votre sujet. Vous pourrez alors tisser une relation de confiance avec votre client idéal. Donc, même s’il ne profite pas de vos services immédiatement, il pensera à vous lorsqu’il cherchera un professionnel dans votre domaine.

 

Dans cet article, je ne voulais pas vous montrer comment écrire votre ebook. Je voulais tout simplement vous dire ce qu’est à mon sens un vrai ebook et pourquoi il est pertinent pour l’entrepreneur que vous êtes. Il faut prendre le temps de tisser des liens avec ses clients potentiels. Donnez-leur la chance de vous découvrir dans un outil qui dépasse quelques lignes ici et là sur les médias sociaux (d’autant plus qu’ils ne voient pas toujours vos publications).

Écriture, Projet édito // Autoédition, rédaction

Écrire un livre, avez-vous pensé à la structure de votre chapitre?

Quand on est porté par une idée, on fait un plan sommaire et hop, on se lance ! Pourtant, au moment d’écrire un livre, on gagnerait à s’attarder à la structure d’un chapitre. Je trouve que c’est une étape qui est souvent laissée de côté alors qu’elle est cruciale pour avoir un livre cohérent et de qualité. Qu’est-ce que la structure d’un chapitre ? C’est la façon dont vous présenterez l’information à l’intérieur d’un chapitre. Dans cet article, je voulais vous expliquer pourquoi vous devriez prendre le temps d’y réfléchir avant d’écrire. Et je vous montrerai également comment la planifier.

Qu’est-ce que la structure d’un chapitre ?

Évidemment, dans un roman, vous connaissez déjà la structure de votre intrigue.

Dans un livre pratique, c’est une autre histoire. On a tendance à écrire notre contenu sans se soucier vraiment de sa présentation. Pourtant, elle est essentielle pour l’expérience de lecture que vous souhaitez offrir à votre lecteur.

La structure de chapitre se définit selon les objectifs de votre ouvrage et bien sûr, selon votre public cible. Si vous parlez à des enfants ou à des ados, vous ne ferez pas la même présentation que si vous vous adressez à des adultes experts de votre domaine. Donc, avant de choisir votre structure, pensez à votre objectif et à votre lecteur cible.

Pourquoi réfléchir à la structure d’un chapitre ?

Tout simplement pour rendre l’expérience de lecture agréable. Un lecteur qui vit une belle expérience de lecture a beaucoup plus de chances de terminer sa lecture. Imaginez si vous avez un livre où il y a du texte pleine page. Pas de paragraphe. Pas de gras. Pas de titre. Juste du texte. Outch. Je vous garantis que vous ne le lirez pas jusqu’au bout.

La structure du chapitre permet de mettre de l’information en évidence et d’attirer l’attention sur celle-ci. Votre contenu est alors plus facile à comprendre.

À quoi peut ressembler la structure d’un chapitre ?

Je vous présente une liste d’éléments qui peuvent être inclus dans votre mise en page pour mettre en évidence certains passages, par exemple. Je ne les expliquerai pas davantage, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire sous l’article.

  • Niveaux de titres (essentiel !!!!)
  • Tableaux
  • Figures
  • Graphiques
  • Photos d’ambiance
  • Illustrations
  • Définition de mots en marge
  • Exemple dans un encadré
  • Exercice
  • Encadré général
  • Gras pour faire ressortir certains mots
  • Pied de page, pour les références par exemple
  • Ouverture de contenu, pour y présenter une introduction, un objectif, etc.
  • Objectifs
  • Citations
  • Renvoi au glossaire

La structure de chapitre est un guide pour l’utilisation de ces éléments. Voici un exemple.

Vous pourriez décider que dans chaque chapitre, vous mettrez au moins un exemple. Il sera toujours présenté dans un encadré. Vous pouvez aussi dire que tous les mots clés seront définis en marge pour éviter au lecteur de se casser la tête. Enfin, vous pourriez décider que vous utiliserez 3 à 5 photos d’ambiance par chapitre. Si vous faites un livre de jardinage par exemple, les photos d’ambiance sont essentielles.

Vous vous définissez donc des normes à appliquer à chaque chapitre. Vous aurez ainsi un livre cohérent où le contenu sera présenté de façon dynamique.

Comment choisir la structure d’un chapitre ?

Comme je le disais plus haut, il y a quelques éléments qui peuvent vous guider dans le choix de votre structure de chapitre.

  1. Votre objectif

Demandez-vous pourquoi vous écrivez votre livre. Est-ce pour informer, divertir, guider, etc. ?

  1. Votre lecteur

Qui lira votre livre ? Oui, tout le monde peut lire votre livre, mais qui le lira en premier ? Est-ce un passionné de bouffe vegan, un amateur d’aviation, etc. ? Écrivez-vous pour des débutants, des experts ?

La notion de lecteur est vraiment essentielle. Sérieusement, vous devez le connaître pour faire des choix judicieux. Si vous parlez à un débutant, les définitions en marge ou en fin d’ouvrage seront un gros plus. Vous pouvez mettre les mots définis en gras dans le texte pour que le lecteur les repère facilement.

En gros, pensez à simplifier la vie de votre lecteur.

  1. Votre sujet

Certains sujets demanderont inévitablement une mise en page dynamique. Par exemple, si vous écrivez sur le cycle des plantes, des figures explicatives seront fort probablement pertinentes. Il en est de même si vous préparez un livre de maths. Vous voudrez présenter des mises en situation ainsi que des formules. Assurez-vous d’opter pour une mise en page claire.

 

La structure de chapitre se prépare avant l’écriture. Elle permet une cohérence dans l’ouvrage. Vous pouvez ainsi mettre de l’information en évidence et rendre la lecture dynamique. Pensez à votre lecteur. Vous voulez être son ami. Vous voulez qu’il revienne vers vous.

 

Je voudrais terminer cet article sur une petite note éditoriale. Vous savez que je favorise le travail d’équipe, donc d’engager des professionnels pour vous aider à différents moments dans votre travail. Après avoir écrit votre livre en préparant les éléments de vos chapitres, le graphiste devra le mettre en page. Tous les graphistes ne sont pas bons en mise en page. Ils n’ont pas tous de l’expérience en mise en page de livre. Alors, prenez le temps de magasiner. La mise en page de livre est un art aussi.