Browsing Tag

Blogueuse

Boulot

#Girlboss et web : les blogues pour créer des liens

Il y a quelques semaines, je vous ai présenté le premier volet de mon dossier #Girlboss et web. Ce premier article parlait des groupes Facebook et de leur utilisation par les #girlboss. Aujourd’hui, je vous propose le second volet de ce dossier : les blogues. Les blogues sont, de l’avis de plusieurs, des outils redoutables pour une stratégie marketing. Difficile de ne pas le croire quand on voit l’importance qui est accordée aux stratégies de contenu. Dans ce billet, je souhaite vous parler des blogues sous trois points de vue : 1) les pro du blogue; 2) les #girlboss qui utilisent le blogue pour leur entreprise et 3) les mamans blogueuses.

Les pros du blogue: un outil rassembleur incontournable

Les professionnelles du blogue sont unanimes : le blogue est un outil rassembleur incontournable. Il est un outil précieux pour montrer ses compétences et son savoir-faire, pour partager ses expériences et susciter l’émotion chez le lecteur.

Toutefois, peut-il vraiment faire le travail seul?

Voici ce qu’en pense Catherine Cormier de chez Betti: « […] je trouve, même si le blogue est génial pour donner l’étincelle à la communauté, qu’il faut quand même avoir des plateformes (réseaux sociaux, groupes, etc.) pour l’accueillir et y discuter. Selon moi, sur le blogue, on s’inspire et sur les réseaux sociaux et leurs dérivés, on en parle ouvertement. »

Qu’en pensent les #girlboss qui utilisent le blogue comme outil de communication pour leur entreprise?

Les #girlboss qui utilisent le blogue pour leur entreprise : liberté, échanger et collaborer

Rares sont les #girlboss qui ont douté du pouvoir du blogue pour leur entreprise. Comme les pros du blogue le mentionnent, le blogue est un outil parfait pour montrer son expertise. Il est possible de s’y vendre, sans vendre directement ses produits et ses services. Or, certaines entrepreneures avouent qu’il faut prendre le temps de s’y investir. Bloguer demande du temps et de faire des petites expériences pour savoir ce qui fonctionne.

Les entrepreneures aiment pouvoir parler des sujets qui les intéressent, avec leur style personnel et dans des formats variés. Le blogue offre une grande liberté, notamment parce qu’il est accessible à tous. En contrepartie, les entrepreneures aiment que le blogue leur permette de rencontrer des collègues du même domaine et d’acquérir de nouvelles connaissances.

Julie Collin de Julie lit au lit résume bien l’amour du blogue par les entrepreneures : « Discuter, partager, découvrir ».

Et si le blogue est un outil parfait pour leur entreprise, les #girlboss les utilisent-ils pour tisser des liens entre elles? Oui! Elles s’encouragent et collaborent entre elles pour créer du contenu de qualité pour leurs lecteurs. Elles partagent leurs expertises et le contenu des autres pour souligner les bons coups de chacune. Comme quoi, il faut dépasser la compétition et s’entraider entre entrepreneures.

Les mamans blogueuses : se sentir libre, échanger et aider

Les mamans blogueuses sont des #girlboss. Elles ont une véritable horaire de travail pour leur blogue. Certaines ont des équipes, font des collaborations, des partenaires, etc. Certaines en tirent même un revenu. Il était donc essentiel de leur demander leur point de vue sur leur blogue.

Quand nous leur demandons pourquoi elles bloguent, la majorité d’entre elles avouent qu’elles le font pour partager leur quotidien avec d’autres mamans et ressentir moins de solitude. Du même coup, elles mettent de l’avant leur amour pour l’écriture. Dans le sondage, deux autres raisons sont soulevées. Certaines d’entre elles aiment sentir qu’elles peuvent aider les autres alors que d’autres souhaitaient développer un projet personnel. Par exemple, Marie-Noelle Marineau, de Marginale et heureuse, dit avoir débuté son blogue pour se pratiquer à écrire en français. Véronique, de L’autre Véro, souhaitait garder le contact avec sa famille pendant un échange universitaire et le projet s’est poursuivi.

Toutes soulignent que les commentaires positifs et les partages contribuent à améliorer leur confiance en elles. Le blogue leur apporte beaucoup plus : un travail, un environnement social, des opportunités (p. ex. des voyages, des collaborations) ainsi que la liberté d’écrire sur des sujets qui les intéressent.

Dans la série #girlboss et web, je souhaite souligner l’entraide entre les #girlboss à travers les différents outils web. Les mamans blogueuses sont nombreuses à mentionner que les blogues leur ont permis de tisser des liens avec d’autres blogueuses. Même s’il s’agit d’amitiés virtuelles pour la plupart, elles sont importantes pour la motivation. Toutefois, ce ne sont pas toutes les mamans blogueuses qui développent des amitiés qui dépassent le cadre virtuel. Parfois, ces amitiés se limitent à des collaborations ou à des échanges de conseils.

Pour les mamans blogueuses, le blogue est un outil incontournable pour créer des échanges. En fait, la plupart d’entre elles écrivent pour cette raison précise. Alors, au travers les anecdotes de famille et les conseils pour rendre le quotidien familial plus simple, les mamans blogueuses sont des #girlboss qui travaillent fort pour bâtir une communauté.

 

Les propos des trois types de blogueuses se rejoignent sur plusieurs points. Le blogue permet de :

  1. partager, que ce soit son expertise ou son quotidien;
  2. échanger, avec ses lecteurs et aussi avec des collègues du même domaine (et de domaine différent);
  3. découvrir, le travail des autres et le relayer pour contribuer à leur réussite.

Le blogue est un univers parfait pour découvrir les #girlboss d’ici et les soutenir.

 

Bloguez-vous? Êtes-vous un lecteur de blogues?

Boulot

5 indices que vous aimerez bloguer et 4 raisons pourquoi vous ne bloguez pas déjà!

Il y a plusieurs mois déjà, j’ai recommencé à bloguer. J’ai lancé mon projet personnel WOW lecture qui raconte des anecdotes de lecture et des suggestions de livres à tous ceux qui voudraient émerveiller les enfants par le livre. Je suis contente parce que ce projet ne cesse de se développer et les lecteurs se multiplient tranquillement.

Avec WOW lecture, je me suis rappelé comment j’aimais écrire. En même temps, bloguer c’est tellement plus qu’écrire. C’est un mixte de créativité, de planification, d’échange, etc. J’ai donc préparé une liste pour vous, ceux qui hésitent à bloguer, pour savoir si vous êtes faits pour le blogging.

1. Vous voulez montrer de quoi vous êtes capable!

Sérieusement, quoi de mieux que d’avoir une plateforme à votre image pour vous présenter. Comme vous le savez, tout a une image. Alors, si vous pouvez contrôler la vôtre, pourquoi pas? En plus, vous pouvez montrer vos compétences en parlant d’un sujet qui vous passionne. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à démarrer WOW lecture. C’était d’abord un portfolio pour parler de mon amour pour les livres jeunesse.

2. Vous aimez tester votre créativité.

On assiste à une vague de « créativité ». Il y a des formations qui veulent nous aider à développer notre créativité, des livres qui veulent nous aider à développer notre créativité, etc. Bloguer est une occasion parfaite pour tester votre créativité. Non seulement vous devez créer du contenu unique, mais vous devez aussi penser aux visuels, aux publications sur les médias sociaux, etc. Vous vous mettrez au défi à tous les jours.

3. Vous aimez appartenir à une communauté et échangez. Vous aimez apprendre.

Quand vous décidez de bloguer activement, vous découvrez rapidement une communauté de blogueurs et de blogueuses prêts à échanger et à s’entraider. Depuis que je blogue, je rencontre (virtuellement) tellement de personnes intéressantes. Beaucoup de leurs trucs m’ont aidée et m’ont inspirée.

4. Vous avez envie d’un projet qui nourrira votre confiance en vous.

On entend souvent qu’on n’écrit pas pour avoir des J’aime. C’est vrai, mais en même temps, un J’aime ou un partage, c’est tellement excitant! Je me souviens encore quand il y a eu une personne que je ne connaissais pas qui a suivi ma page Facebook. J’étais tellement excitée! Et encore aujourd’hui quand une personne s’ajoute, je suis tellement touchée. Imaginez quand quelqu’un m’approche pour faire une collaboration!

5. On dit souvent d’écrire pour notre public. Pourquoi ne pas écrire pour vous d’abord ?

Pour réussir à toucher les gens et à les attirer sur votre blogue, vous devez pouvoir leur offrir un plus! Vous devez être la solution à leur problème. Pourtant, je crois qu’il faut d’abord écrire pour nous. Si vous n’avez plus de plaisir à écrire, comment pourriez-vous créer du contenu de qualité? Soyez vous-même et faites-vous confiance. Plongez.

Fini les excuses pour ne pas bloguer. La majorité des affirmations ci-dessus vous parle? Pourquoi ne pas essayer de bloguer?

Pourquoi ne bloguez-vous pas déjà ?

Si le blogging vous intéresse tant, mais que vous ne bloguez pas, qu’est-ce qui vous en empêche ? Je pense que ce pourrait être une de ces raisons.

1. Je ne sais pas écrire.

C’est vrai. Certains l’ont plus que d’autres. Une belle plume, ce n’est pas donné à tout le monde. Est-ce que ça vous empêche d’avoir un blogue? Je ne pense pas. Vous avez tout de même une idée à partager. Votre passion et votre créativité ne peuvent être remis en doute. Deux choix s’offrent à vous :

  1. Être bien entouré. Écrivez, écrivez, écrivez ! La pratique est essentielle et vous serez rapidement plus à l’aise. Vous adopterez votre style et le peaufinerez au fil de vos billets. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la langue notamment, entourez-vous. Vous pouvez faire relire et réviser vos textes. La qualité de notre écriture est une ambassadrice de votre marque.
  2. Bloguez sans écrire. Qui a dit qu’un blogue devait obligatoirement être écrit? Si vous êtes davantage avec un autre médium, let’s go! Que ce soit la photo, la vidéo ou l’illustration, le blogue est un espace qui vous appartient. Vous devez vous l’approprier.

2. Je ne sais pas sur quoi écrire.

Vous devez choisir un sujet qui vous passionne. Je me souviens avoir gribouillé des pages et des pages pour bien définir ma niche et ma stratégie éditoriale. Passage obligé pour avoir un blogue qui vous passionnera pendant des mois, voire plus.

3. Je n’ai pas le temps.

Ça, je comprends ça. Je n’ai pas le temps non plus. L’important, c’est d’être organisé. On dit souvent qu’il faut bloguer au moins une fois par semaine pour pouvoir garder le contact avec nos lecteurs. Vous devez donc répartir votre temps de préparation dans la semaine. N’hésitez pas à adopter le plan de rédaction (abonnez-vous à mon infolettre, vous en recevrez un gratuitement! Psst. C’est dans la barre latérale que ça se passe.). Vous gagnerez du temps et n’oublierez rien.

4. C’est compliqué.

Côté techno, c’est sûr qu’il faut prendre le temps de le faire ou trouver quelqu’un pour le faire. Personnellement, j’ai beaucoup appris dans l’organisation d’un blogue et toute la techno avec le guide Blogue 101 de l’Académie du blogue de Josée-Anne Sarrazin-Côté (UN INCONTOURNABLE!). Vous hésitez à faire l’achat du guide? Vous pouvez aussi suivre la formation gratuite par courriel. Un bon départ!

Maintenant, vous n’avez plus de mauvaises raisons pour ne pas bloguer. Vous êtes passionnés, curieux. Vous aimez vous mettre au défi et faire partie d’une communauté. C’est parti. Commencez dès maintenant à bloguer et surtout, partagez-le dans les commentaires ici.