Browsing Category

Éléments graphiques d’un livre

Éléments graphiques d'un livre

Penser à votre couverture: pourquoi et comment ?

La rédaction est terminée. Les étapes de révision sont bien avancées. Il est temps de jaser de la couverture. Si vous êtes publié par un éditeur, il prendra en charge cette étape. Toutefois, si vous vous autoéditez, vous avez décidé de garder le contrôle sur votre projet. Du coup, vous devez aussi prendre le contrôle de la conception graphique de votre couverture. L’aventure dépasse la mise en page de votre texte. Vous devez créer une image à votre projet. Et la première chose qui représente votre projet, c’est votre couverture. Alors, saurez-vous y accorder le temps nécessaire ? Dans ce billet, j’ai pensé vous dire pourquoi vous devez prendre le temps de penser à votre couverture. Je vais aussi vous donner quelques pistes pour alimenter votre réflexion.

On n’a pas deux chances de faire bonne impression.

La couverture d’un livre est la première chose qu’on voit. Qu’on le veuille ou non, la couverture influence l’achat d’un livre. Votre couverture doit donc attirante. Elle doit attirer l’œil et intéresser les lecteurs potentiels à prendre le livre, le feuilleter et lire le texte sur la quatrième de couverture.

Selon le Ministère de la culture et des communications du Québec, près de 5000 titres sont publiés chaque année. Sans compter les titres d’éditeurs étrangers qui se frayent un chemin dans nos librairies. Vous imaginez la compétition ! Si votre couverture peut vous permettre de vous distinguer, pourquoi ne pas y passer plus de temps ?

Votre couverture doit convertir des lecteurs surprise.

La couverture affirme votre image de marque.

Est-ce que vous prévoyez publier d’autres livres ? Alors, assoyez votre image de marque dès maintenant. Les maisons d’édition font préparer leur branding par des experts afin de créer de la cohérence dans leurs collections et leurs livres. Prenez le temps de faire l’exercice. Vous n’avez sûrement pas les moyens de consulter une agence pour bâtir votre image de marque. Toutefois, prenez les livres que vous avez à la maison. Si vous en avez plusieurs d’une même maison d’édition, comparez-les entre eux. Sinon, regarder la couverture et le côté du livre afin de trouver des indices du branding. Vous pourrez vous en inspirer. Bien sûr, gardez en tête que la couverture doit vous ressembler.

La couverture véhicule un message.

En plus de vous ressembler, la couverture doit s’harmoniser avec le style de votre livre. Une couverture de roman policier n’utilise pas les mêmes codes qu’une couverture pour un livre de chick-lit. Soyez sensible à cette idée, car si vous ratez votre première impression, il est possible que le lecteur n’apprécie pas la lecture du livre. Après tout, il s’attendait à autre chose.

La couverture est un puissant outil de communication. C’est pourquoi il doit transmettre, de façon évidente ou non, des éléments qui pousseront un lecteur à le choisir. Dans les éléments évidents à présenter, nous pourrions parler du titre, de l’auteur, de l’illustrateur (s’il y a lieu) et de la maison d’édition. Le tout est complété par une présentation visuelle. L’élément visuel transmet le message «non évident» de la couverture. Le choix de l’illustration, du style jusqu’à l’élément représenté, influencera le lecteur. En fait, même le choix de la police de caractère pour écrire votre texte influencera l’opinion du lecteur potentiel. Par exemple, certaines polices de caractère évoqueront le manque de professionnalisme. Je pense notamment à la typo Courrier New. Pour vous assurer de respecter les codes visuels (qui sont bien souvent des règles non écrites et inconnues du large public), consultez un graphiste.

Comment penser à votre couverture alors ?

Comme votre couverture véhicule un message, est la vedette de votre branding et accroche l’œil de vos lecteurs potentiels, vous devez prendre le temps de vous poser certaines questions avant de la concevoir. En voici quelques-unes.

  1. Quel est votre lecteur idéal ?
  2. À quoi ressemblent les couvertures de vos concurrents ?
  3. Qu’est-ce que vous aimez d’une couverture ? Qu’est-ce qui vous accroche ?
  4. Quel est le style de votre livre ?
  5. Quelle ambiance voulez-vous installer ?
  6. Quelle couleur vous inspire votre livre ?

Même si votre livre est incroyable, si votre couverture n’attire par l’œil des lecteurs, vous passerez sûrement à côté de plusieurs ventes. Votre couverture est l’un de vos principaux arguments de vente, sinon le principal ! Après tout, il sera repris sur toutes les plateformes : boutiques en ligne, critiques littéraires, etc. Si votre livre est sur une pile dans une librairie, ce sera la couverture qui sera à la vue de tous en premier. N’oubliez pas que les piles de livres attirent l’œil. Ce n’est pas pour rien que les livres s’arrachent les places sur les présentoirs et sur les tables en magasin. Pensez à votre couverture pourrait grandement aider votre marketing et vos ventes. Pensez-y !

 

Photo par chuttersnap de Unsplash